Pour vous inscrire sur le forum, tout est expliqué ici
Après la création de votre compte, sans présentation au bout d'une semaine, Votre compte sera supprimé.
pub zooplus.fr

Les dents du chien et leur entretien

Avatar de l’utilisateur
souris65
Messages : 3803
Inscription : jeu. 17 janv. 2008 00:00
Humeur : Un peu speed comme les Dalmatiens
Prénom : Sabine
Fonction dans l'asso : Assistante en éthologie et Comportement Canin, Félin, Equin
Localisation : Montmirail (51)

Les dents du chien et leur entretien

Message par souris65 » lun. 15 mars 2010 14:42

Comme il a de belles dents !


Les maîtres ont souvent tendance à négliger les dents de leurs chiens. Ils oublient que les canidés sont faits pour déchirer et broyer des matières dures et non pour manger des pâtées ramollies.

Une mâchoire efficace :
Le chien a 42 dents qui sont en place entre 4 et 6 mois, après que les dents de lait soient tombées.
On trouve les canines pour saisir la proie, les prémolaires qui ont peu d’utilité sauf pour la dernière, les molaires pour casser et broyer (surtout les deux premières), devant, les incisives sont des outils de précisions pour l’épouillage, pour retire une épine de la patte pour saisir quelque chose de léger, pour porter délicatement un chiot par la peau du cou.
Chaque dent est faite d’une couronne recouverte d’émail, d’une racine couverte de cément, d’un collet entre les deux. Dans la dent il y a de la pulpe, riche en vaisseaux et en terminaisons nerveuses, qui fabriquent l’ivoire et nourrit la dent.

En cas d’infection, comme la maladie de carré ou de carences en minéraux et calcium, le chiot peut avoir des défauts, dans l’émail des dents, qui les fragilisent.

Les dents, très blanches chez le chiot, vont changer de couleur au fil du temps, cela est provoqué par la formation d’une plaque fais d’un dépôt combiné de salive, d’enzymes, de microbes et d’aliments décomposés. Des sels minéraux vont se déposer et former un dépôt brunâtre et très dur, c’est le tartre dentaire. Lorsque celui-ci est très important la gencive va être attaquée et infectée (gingivite). Elle est rouge et enflée gênant considérablement l’animal pour mordre ou se nourrir. Les bactéries qui s’y développent rendent la mâchoire malodorante.

Cette affection assez bénigne peut s’aggraver et devenir une stomatite lorsque les autres dents seront atteintes, d’autre part, il peut y avoir des abcès qui risquent d’infecter d’autres organes comme les reins ou le cœur.

L’atteinte la plus grave est celle de la carnassière qui est une dent importante possédant deux racines, le signe évident de son atteinte est une déformation de la mâchoire inférieure, au-dessus de l’œil et bien sûr, des difficultés ou même un refus à se nourrir.

Les caries sont très rares chez le chien, la plupart du temps elles atteignent une dent fissurée lors de la tentative pour casser un os ou en jouant avec des pierres.

Comment préserver ses dents :
Le but essentiel c’est empêcher l’apparition du tartre, pour cela on va lutter par tous les moyens.

Les moyens mécaniques :
On donne à ronger de gros os ou des biscuits très durs, du pain dur, des nerfs de bœuf, des os en peau de buffle, etc.
Les moyens chimiques :
On va empêcher le tartre de se fixer en brossant avec les doigts ou avec une brosse à dents à l’aide d’un dentifrice spécial pour chien. On peut donner des fluors pour protéger l’émail, des enzymes qui aident à la disparition de la plaque, des acides soufrés contre les mauvaises odeurs.
Le détartrage vétérinaire :
Il est bon de pratiquer un détartrage avec un appareil à ultra-sons, de temps en temps, cela sous anesthésie générale.
Certains vétérinaires utilisent des instruments pour décoller la plaque dentaire comme les “ becs de vautour ou les crochets.
Les moyens de bonne femme :
Avec un chiffon et du jus de citron, de l’eau oxygénée à 10 volumes, du bicarbonate, de la pierre ponce en poudre...
Les antibiotiques :
Ils ont la propriété de s’éliminer par la salive, aussi le vétérinaire peut y avoir recours afin de supprimer une haleine fétide.

L’arrachage :
C’est l’extrémité à laquelle le vétérinaire sera peut-être amené lorsque la dent est fracturée et qu’il y a une surinfection, en cas de fistule ou de carie très importante. Cela ne gênera pas beaucoup le chien, il suffira de lui donner une alimentation plus liquide.
Les prothèses :
Les progrès en dentisterie canine sont équivalents à ceux pour humains. On peut dévitaliser une dent, obturer la cavité pulpaire, refaire à l’aide de ciments la partie manquante.

Les dents très abîmées seront munies de couronnes, bridges, prothèses en métal très résistant ou en céramique. Les chiens qui font du mordant sportif pourront ainsi reprendre sans problème leurs activités.
Une dent arrachée peut être remise en place, si on ne perd pas trop de temps, avec un colmatage et des ligatures.
On peut poser un appareil dentaire à un chien qui a, par exemple, des crocs divergents.

Joseph Ortéga - Juillet 2009
Nier la soufrance de l'animal entraine vite à devenir indifférent
à celle de l'humain.


Pour protéger, il faut aimer. Pour aimer, il faut connaître.
"Sans les animaux le monde ne serait pas humain" Kl. Matignon


Calins à vos toutous de Sabine
et léchouilles de Freckles, Jaïa et Lakshmi

Verrouillé

Revenir vers « Soins »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité