Pour vous inscrire sur le forum, tout est expliqué ici
Après la création de votre compte, sans présentation au bout d'une semaine, Votre compte sera supprimé.
pub zooplus.fr

L'éthologie dites-vous ! Qu’est-ce que cette bête ?

Avatar de l’utilisateur
souris65
Messages : 3802
Inscription : jeu. 17 janv. 2008 00:00
Humeur : Un peu speed comme les Dalmatiens
Prénom : Sabine
Fonction dans l'asso : Assistante en éthologie et Comportement Canin, Félin, Equin
Localisation : Montmirail (51)

L'éthologie dites-vous ! Qu’est-ce que cette bête ?

Message par souris65 » mer. 23 juil. 2014 20:19

Éthologie dites-vous ! Qu’est-ce que cette bête ?

C’est la science qui étudie le comportement des êtres vivants, animaux ou humains.
Elle peut utiliser l’apport d’autres disciplines tel que la biologie, la zoologie, la génétique, la neurophysiologie, etc.

L’éthologie c’est l’art de l’observation, sans limite de temps, en se fondant dans le paysage pour ne pas influencer le comportement de l’animal observé.

L’éthologie ne concerne pas que les chiens elle s'adresse également à l'animal humain.
Pour faire comprendre au maître comment éduquer ou rééduquer son chien, il faut pouvoir communiquer avec lui, et donc le comprendre...

Les bases de l’éthologie canine :

Le premier objet d'attachement du chiot est sa mère, le chiot « apprend qu’il est un chien » par imprégnation aux siens.
Rassuré par la proximité de son premier objet d’attachement (sa mère), le chiot peut, maintenant qu’il voit et entend, commencer l’exploration du monde alentour du nid, et s’essayer aux jeux avec sa fratrie.

C’est la période de l’empreinte ou de l’imprégnation.
Privé d’interactions multiples avec des congénères à ce moment, le chiot risque plus tard d’être mal socialisé aux autres chiens et en conséquence, de les craindre et mal communiquer avec eux.

Seconde phase de socialisation :
le chiot fait la découverte du vaste monde, et "apprend les êtres" qui le peuplent.

Cette période de socialisation est capitale pour le chiot, et plus les expériences seront pour lui riches et multiples, plus l’animal sera bien équilibré à l’âge adulte.
Se déplacer en voiture, frôler l’aspirateur, ou le lave-linge à la maison, fréquenter le chien ou le chat du voisin, voir fondre sur soi un bambin à vélo ou en rollers, ne seront pas des épreuves, mais le banal quotidien d’un chien moyen.

D’où la nécessité (chez l'éleveur ou la famille de naissance), très tôt de manipuler, toucher, caresser le chiot, dans le respect de sa fragilité bien sûr, ainsi que de ses longues périodes de sommeil.
Puis progressivement, entre sa 3ème et 7ème semaine, lui offrir de côtoyer l’environnement humain le plus varié et stimulant possible, sera le gage d’une bonne familiarisation aux formes, bruits et comportements humains.
Ne pas lui permettre de faire ainsi mille découvertes d'humains jeunes, vieux, blancs, noirs, d'animaux, de voitures, de vélos etc.., exposerait au plus grand stress, le chiot qui en ferait l' expérience trop tardive.
Durant cette période de forte attraction sociale pour lui, il apprend en l’expérimentant à catégoriser le monde: le familier, en figures et objets que plus tard il ne craindra pas ; ou à l’inverse, le non familier, en formes non connues et redoutées, auxquelles, devenu adulte, il peinera à s’accoutumer, ou voudra éviter, fuyant toute situation nouvelle.

Pour en savoir plus sur l’éthologie, je vous conseille le livre de Lorenz Konrad "Les fondements de l’éthologie», ouvrage qui permet à l’animal humain que nous sommes de mieux connaître les êtres.
Nier la soufrance de l'animal entraine vite à devenir indifférent
à celle de l'humain.


Pour protéger, il faut aimer. Pour aimer, il faut connaître.
"Sans les animaux le monde ne serait pas humain" Kl. Matignon


Calins à vos toutous de Sabine
et léchouilles de Freckles, Jaïa et Lakshmi

Verrouillé

Revenir vers « Articles Newsletter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité