Pour vous inscrire sur le forum, tout est expliqué ici
Après la création de votre compte, sans présentation au bout d'une semaine, Votre compte sera supprimé.
pub zooplus.fr

La communication canine

Avatar de l’utilisateur
souris65
Messages : 3816
Inscription : jeu. 17 janv. 2008 00:00
Humeur : Un peu speed comme les Dalmatiens
Prénom : Sabine
Fonction dans l'asso : Assistante en éthologie et Comportement Canin, Félin, Equin
Localisation : Montmirail (51)

La communication canine

Message par souris65 » ven. 25 juil. 2014 14:58

Nous allons essayer de voir où nous pourrions nous améliorer dans la compréhension des codes de communication de nos chiens.

Le chien utilise 3 modes de communication pour se faire comprendre :


La communication visuelle : postures corporelles, mimiques faciales, gestes…
Les signaux acoustiques : l’aboiement, le grognement, les hurlements…
La communication olfactive : les phéromones.
Ils sont non verbaux et universels pour tous les chiens.

Voici quelques exemples représentatifs de communication canine que l’on peut entendre ou observer tous les jours, si nous avons un chien chez nous :

Le langage facial :

Gueule détendue, entrouverte, la langue dépasse un peu : tout va bien je suis détendu.
Gueule fermée, face lisse : je suis attentif.
Gueule légèrement entrouverte, babines retroussées face lisse : laisse-moi tranquille.
Plus la gueule est ouverte, les babines retroussées et la face plissée, plus l'attaque est imminente
Bâillement : j'en ai marre, je suis fatigué, ou je suis stressé, ou encore, je suis pacifique.
Léchage : j'ai faim (chez le chiot ou le chien infantile), ou je te respecte car tu es le chef, ou encore, calme toi, je me soumets.
Attitude générale menaçante + oreilles droites ou en avant : je n'ai pas peur de toi et je peux t'attaquer.
En général, le chien adopte une posture de dominant lorsqu’il se tient très droit, tête haute, poil hérissé pour se grandir et paraître encore plus impressionnant avec le regard fixe.
Attitude faciale menaçante + oreilles en arrière : j'ai peur de toi, mais je peux t'attaquer si je n'ai pas d'autre solution.
Attitude détendue avec face lisse + mâchoires détendues + gueule fermée + oreilles en arrière : je te suis dévoué et soumis, tu es mon copain (ce message est souvent suivi d'une invite au jeu, pattes avant couchées, arrière train en l'air)
Regard fixe, droit dans les yeux : je n'ai pas peur de toi, c'est moi le chef (y compris quand le chien vous regarde avec insistance pendant que vous mangez : il essaye ainsi d'affirmer son autorité sur vous, pour que vous vous soumettiez et lui donniez quelque chose à manger. Ce n'est pas un regard plein d'espoir !!!)
Regard de biais, évitement : c’est toi le plus fort, ou je voudrais bien faire autre chose (par exemple pendant un exercice d'obéissance)
Battements de paupières : c'est toi le plus fort.

Le langage caudal (dans tous les cas, la queue peut être en mouvement) :

Queue à l'horizontal sans rigidité : c'est intéressant ça !
Queue rigide à l'horizontal : c'est moi qui commande ici.
Plus la queue est levée et rigide, plus le message est explicite.
Queue basse parallèle aux pattes : je suis souffrant, ou j'ai un peu peur.
Queue ramenée entre les pattes : je suis terrorisé, ou ne me fait pas mal
Large mouvement de balancier, queue en position naturelle : la vie est belle, ou tu veux être mon ami ?
Lorsque deux chiens jouent ensemble en simulant une bagarre (saut, grognements, aboiements, gueules ouvertes), le mouvement de balancier a un effet apaisant sur le pseudo adversaire.
Large mouvement de balancier entraînant les hanches (dalmatien frétillant et vibrant !): je t'adore, ou je suis super heureux de te voir.
Lent mouvement de la queue, tenue à mi-hauteur ou basse : je suis inquiet, ou je ne comprends pas.

Le langage des postures corporelles :

Hérissement du poil sur l'échine et le dos (pouvant aller jusqu'à la queue) : tu m'énerves, ou j'ai un peu peur, je ne sais pas ce que je dois faire.
Plus le hérissement du poil est localisé à l'avant du corps, plus le chien est hésitant et inversement.
Pattes avant fléchies, museau levé, oreilles en arrière: c'est toi le plus fort, ou, arrêtons de nous disputer.
Couché sur le côté, ventre exposé, regard fuyant : je ne te menace pas ; Il s'agit d'une posture infantile apaisante.
Couché sur le dos, frottement des épaules et du museau sur le sol, roulades: ce que je suis bien (s'il n'est pas en train de se rouler sur des excréments ou une charogne).
Port très droit et dressé au-dessus d'un chien couché ou tête haute appuyée sur le dos ou l'épaule d'un autre chien : je suis le chef, tu dois m'obéir.

Les aboiements :

Enchaînements de 3 ou 4 aboiements de tonalité moyenne, entrecoupés de courtes pauses : il y a un problème ici, mais je ne sais pas lequel.
Successions rapides d'aboiements de tonalité moyenne : alerte, un intrus est là, rassemblez-vous.
Un, deux ou trois aboiements sonores sur un registre plutôt élevé : bonjour !
Aboiements bégayés de tonalités moyenne : viens jouer avec moi.

Les grondements et grognements :

Sourds et profonds, semblant venir du fond de la gorge : recule, dégage !
Passant du grave à l'aigu, entrecoupés d'un petit aboiement : j'ai peur, je ne sais pas quoi faire.

Les jappements et les gémissements :

Gémissements étouffés : je souffre le martyr ou je suis mort de peur !
Jappement, gémissement ou aboiement modulé en bâillement : ouais ! super !
Un seul jappement très bref et aigu : ouille !
Série de jappements aigus : j'ai vraiment mal ou j'ai vraiment peur !
Soupirs : Haaaa, je suis bien, « ou » Pfffff, c'est trop dur !

Les hurlements :

Une seule note longuement tenue en réponse à un autre hurlement ou à des pleurs : tu n'es pas seul, je t'entends.
Jappements brefs suivis d'un long hurlement : je suis seul et angoissé.

Les phéromones :

Ah, les sacrés phéromones ! Ces odeurs vont permettre à notre chien de connaître tout sur les chiens, du quartier, de passage et même sur toutes les chiennes en chaleur à des kilomètres à la ronde (bon là pas tellement glop avec des mâlous chauds comme la braise !)
Rien n’échappera à notre chien, il saura qui est ce chien, son stade physiologique (âge, sexe, maturité sexuel), son état émotionnel et psychologique et sa localisation, pas mal ces newsletters des phéromones !
Laissez votre toutou lire le journal de la rue, ça l’occupera lors des balades et c’est un besoin naturel.

Encore une fois, il ne s'agit que d'une approche appuyée sur l'éthologie, mais qui est loin d'être exhaustive.

Liens vers articles :
http://www.univers-cite-du-chien.com/la ... mples.html

Ouvrage recommandé pour les anglophones : Turid Rugaas a écrit un petit livret accompagné d’une vidéo traduits en Anglais : « On Talking Terms with Dogs : Calming Signals ». http://www.canis.no/rugaas/index.php
Nier la soufrance de l'animal entraine vite à devenir indifférent
à celle de l'humain.


Pour protéger, il faut aimer. Pour aimer, il faut connaître.
"Sans les animaux le monde ne serait pas humain" Kl. Matignon


Calins à vos toutous de Sabine
et léchouilles de Freckles, Jaïa et Lakshmi

Verrouillé

Revenir vers « Articles Newsletter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité