Pour vous inscrire sur le forum, tout est expliqué ici
Après la création de votre compte, sans présentation au bout d'une semaine, Votre compte sera supprimé.
pub zooplus.fr

Le Dalmatien, qui est-il ?

Avatar de l’utilisateur
souris65
Messages : 3802
Inscription : jeu. 17 janv. 2008 00:00
Humeur : Un peu speed comme les Dalmatiens
Prénom : Sabine
Fonction dans l'asso : Assistante en éthologie et Comportement Canin, Félin, Equin
Localisation : Montmirail (51)

Le Dalmatien, qui est-il ?

Message par souris65 » ven. 25 juil. 2014 15:01

Dalmatien vous avez dit ! c’est quoi un animal à taches, ah ! Des taches oui …
Mais pourquoi faire ?

Comme on retrouve des animaux à taches ou à rayures aussi bien chez les herbivores (zèbre, girafe) que chez les carnivores (tigre, léopard) ; nous pourrions nous demander si le Petit Danois (un des autres noms souvent donné au Dalmatien, comme Plum pudding ou Coach Dog outre-manche) et sa robe caractéristique ont été créés et sélectionnés pour faciliter sa dissimulation.
Mais à quel endroit cela lui servirait-il ? Dans l’environnement par mimétisme, ou pour troubler la vision des prédateurs ou simplement ses taches ont-elles un rôle d’identification sociale des individus ou un mécanisme de rafraîchissement grâce à la création de micro courants d’air entre les zones sombres et les zones claires de la peau ou alors mère nature n’a-t-elle fait ses taches sans aucune fonction, seulement pour nous bluffer nous humains lorsqu’il chaparde par exemple ?!
Après mes hallucinations sur les taches, nous allons essayer d’être sérieux et d’évoquer ce chien qui sort de l’ordinaire par ses taches, il est vrai, mais surtout par son caractère bien trempé.

Sa robe si caractéristique pourra être de quatre couleurs, si le dalmatien noir est le plus connu, la robe du dalmatien se décline en d’autres couleurs, soit le marron (liver ou foie) et le gène « lemon ou citron » qui sera une non pigmentation du noir (taches jaunâtres) ou marron (taches orangées).

Le dalmatien est désigné comme le chien de coche par excellence « a coaching-dog » de part les similitudes du rythme des allures au trot entre le cheval et ce noble chien. Tous les cavaliers ayant emmené leur chien avec eux lors de balades équines comprendront très bien ce que je veux dire.

L’origine du dalmatien est entourée de zones d’ombre, plusieurs hypothèses ont été émises, toutes s’accordent à dire que cette race est très ancienne.

Le dalmatien est un grand sportif, son endurance, son aptitude à la garde, son élégance naturelle et son entente parfaite avec les équidés, en ont fait le compagnon idéal des attelages d'autrefois :

- trotteur infatigable, il pouvait parcourir 50 kilomètres tous les jours, courant même entre les pieds des chevaux.
- son flair, son excellente vue, sa suspicion naturelle pour les étrangers et sa rapidité à détecter les situations insolites, en faisaient une excellente ''alarme'' vis à vis des bandits de grands chemins.
- le soir, gardien des biens de son maître, il dormait dans les écuries et éliminait la vermine qui s'y abritait.

Chien mascotte des pompiers américains depuis le début du 20ème siècle, sa popularité a connu une effervescence incroyable lors de la sortie en 1961 du dessin animé de Walt Disney « les 101 dalmatiens ». Surnommé « Plum Pudding Dog » par les anglais qui comparaient ses taches aux raisins de cette pâtisserie spécifiquement britannique, le dalmatien a également officié comme chien de cirque.
Toutefois, il reste le principal chien d’équipage sélectionné en tant que tel.  
 
 
Caractère du dalmatien
 
Bien qu’ayant quelques dispositions pour la chasse (sans avoir été sélectionné pour cela), le dalmatien est d’abord et avant tout un véritable chien de famille.
 
C’est un chien très doux et amical, très démonstratif.
 
Il usera de mille facéties et pitreries, et d’un langage du corps très efficace pour vous faire craquer.
 
Il sait jouer sur la corde sensible.
 
C’est un chien très intelligent et intuitif, qui comprend très vite ce qu’on lui demande… pour mieux, parfois, essayer d’éviter de le faire !
Façon d’attirer l’attention sur lui, et d’approfondir le lien avec son maître, sans doute ?

Avec lui, une grande fermeté s’imposera, mais toujours dans la justice et la douceur.
Un dominant dans l’âme ce taché, la devise est comme le disait si justement pour le dressage en douceur du cheval ibérique, Nuno Oliveira, grand maître de l’équitation, « main de fer, dans gant de velours » afin d’obtenir de ce chien une éducation correspondant à sa personnalité.
 
Calme, cohérence, persévérance et respect, sans infériorisation excessive, vous permettront de l’éduquer.
 
Capable de faire preuve d’un grand calme à la maison, il faut savoir qu’il déborde d’une affection qu’il a parfois du mal à réfréner : c’est alors une véritable anguille qui vous fait la fête, frétillant de tout son corps, sautillant et vibrant de plaisir en vous voyant.
 
C’est un chien sensible et communicatif et qui, malgré son apparente tendance à l’indépendance, a continuellement besoin de ressentir le lien bienveillant réciproque entre lui et son maître.
 
Ce chien étant souvent un grand gourmand, c’est sans doute là-dessus qu’il faudra jouer lors de l’éducation.
 
Il n’aime pas trop rester seul trop longtemps et tiendra à partager avec vous toutes vos activités à la maison, en restant à proximité de vous. Il n’est pas du genre à se faire oublier dans son panier.
 
C’est un chien dynamique, très communicatif et complice, un concentré de tendresse et d’énergie, possédant un registre de mimiques très diversifié (notamment ses fameux sourires, sa spécialité), qui le rendraient presque humain.
En revanche, si énergique et vif soit-il avec les adultes, il comprendra immédiatement, vis-à-vis d’un jeune enfant, la nécessité d’être extrêmement précautionneux et prévenant pour ne pas le faire tomber.
 
Il convient d’insister sur son côté sportif : il est déconseillé pour quelqu’un qui vit en appartement dans une grande ville, sans espace de liberté et de rencontres canines.
Il pourrait exceller dans des activités sportives, comme le canicross ou l’agility.
 
Avec le dalmatien, avoir un jardin relativement spacieux s’impose, encore faut-il ne pas oublier que le plus grand jardin du monde sans présence du maître et sans sortie journalière en liberté à l’extérieur, risque de devenir une prison pour lui.
 
  
Santé du Dalmatien
 
Le Dalmatien est une race très solide, véritable athlète, il réunit en général endurance et vitesse.
 
Il ne craint pas le froid malgré son poil ras, toutefois il serait inapproprié de le laisser vivre dehors continuellement, il a besoin du confort d’une maison.
 
Le dalmatien ne connaît pas de faiblesses physiques hormis :

La surdité est une anomalie observée chez certains sujets, surdité d’une oreille (on dira que le chien est « entendant unilatéral ») ou des deux.
Elle pourra être diagnostiquée officiellement par test PEA (potentiels évoqués auditifs) dans une clinique vétérinaire
Ceci permet à tous les futurs propriétaires d’un dalmatien de connaître ce défaut d’audition s’il est présent.

Il est à rappeler à tous, qu’un chien sourd bilatéral ou unilatéral, voire avec des yeux bleus, est à déconseiller pour toute reproduction, afin de faire diminuer le pourcentage de chiens sourds (ainsi que leur euthanasie), chaque propriétaire de géniteur potentiel devrait être conscient de cette responsabilité.
La reproduction de tout chien ne devrait pas être improvisée, il y aurait moins d’abandons, d’animaux malheureux et d’euthanasies chaque jour.

Éduquer un chien sourd peut être difficile, et demandera au maître une pleine conscience de la gestion de ce handicap, de la sécurité à apporter à ce chien tout au long de sa vie (éducation adéquate, clôture sécurisée, balades sécurisées).

 
Les calculs urinaires : l’urine du dalmatien est plus riche en acide urique que la moyenne. Il convient en conséquence de ne pas le nourrir avec des aliments trop riches, trop chargés en protéines et purines, et d’éviter la viande rouge et les abats, afin de prévenir la formation de ces calculs très douloureux pour le chien.
Les femelles sont, du fait de leur anatomie, moins sujettes que les mâles à ce problème.
Il sera utile de prévoir pour ce chien une alimentation adéquate, de l’eau à disposition constante, plusieurs sorties hygiéniques dans la journée (au minimum 3).

L'élevage du dalmatien en Angleterre se caractérise par la sélection de ses aptitudes naturelles de trotteur, de gardien, de chasseur pour un parfait chien de coche.

Aujourd'hui le dalmatien n'a rien perdu de toutes les caractéristiques de ces années de sélection, et il ne faut surtout pas les oublier si l'on souhaite acquérir un tel chien.

Les années 80, ça vous parle ! La musique disco aussi, vous vous souvenez peut être de la chanson : D I S C O, alors moi aussi je m’essaye à la chanson, même si elle sera moins chantante, je vais donc clôturer mon article par
Dynamique
Amical
Leader
Majestueux
Attachant
Tenace
Intuitif
Exclusif
Naturel

Ouvrage conseillé : le Dalmatien de F.Ferrari ed. de Vecchi
Nier la soufrance de l'animal entraine vite à devenir indifférent
à celle de l'humain.


Pour protéger, il faut aimer. Pour aimer, il faut connaître.
"Sans les animaux le monde ne serait pas humain" Kl. Matignon


Calins à vos toutous de Sabine
et léchouilles de Freckles, Jaïa et Lakshmi

Verrouillé

Revenir vers « Articles Newsletter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité