Pour vous inscrire sur le forum, tout est expliqué ici
Après la création de votre compte, sans présentation au bout d'une semaine, Votre compte sera supprimé.
pub zooplus.fr

Un chien et un chat sous le même toit, c’est possible ?

Avatar de l’utilisateur
souris65
Messages : 3802
Inscription : jeu. 17 janv. 2008 00:00
Humeur : Un peu speed comme les Dalmatiens
Prénom : Sabine
Fonction dans l'asso : Assistante en éthologie et Comportement Canin, Félin, Equin
Localisation : Montmirail (51)

Un chien et un chat sous le même toit, c’est possible ?

Message par souris65 » ven. 25 juil. 2014 18:14

Un chien et un chat sous le même toit, c’est possible ?
Rien n’empêche la cohabitation, à condition de prendre quelques précautions.

A la base, chiens et chats n’ont pas les mêmes besoins.
Habitué à la vie en meute, le chien accorde une importance primordiale aux contacts sociaux, tandis que le chat, très territorial, cultive son indépendance dans son home, sweet home.
Ces animaux ne parlent pas le même langage. Quand l’un dit quelque chose, l’autre comprend l’inverse !
Par exemple :
lorsque le chien remue la queue, c’est qu’il a envie de jouer, alors que chez le chat, celui traduit l’agacement
un chien qui se couche se soumet, alors que pour un chat cette attitude est un gage de confiance
Évidemment, dans ces conditions, les malentendus sont fréquents et les conflits potentiellement explosifs. Il existe des solutions pour les habituer l’un à l’autre et leur donner la possibilité de se comprendre.

Y a-t-il un âge idéal pour qu’ils se rencontrent ?
Plus ils sont jeunes, plus c’est facile. Jusqu’à l’âge de 9 semaines, chiens et chats sont encore dans la période de socialisation : ils sont ouverts à toutes les rencontres.
Installer un chiot et un chaton de cet âge, ensemble, dans une maison, ne pose aucun problème. Chacun s’habitue spontanément à l’autre. Et lorsqu’ils sont amenés à rencontrer un chat ou un chien adulte, le rapport de force ne peut pas s’installer : le plus jeune étant par nature peu agressif, le plus vieux est rapidement désarmé.

S’ils sont adultes, comment faire les présentations ?
Chacun ayant ses habitudes, c’est l’hypothèse la plus délicate.
Les risques de stress (malpropreté chez le chat, perte de poils, boulimie …) et d’agressions sont réels.
En pratique, le plus simple est de les faire se rencontrer dans une pièce fermée, suffisamment vaste, avec des surfaces accessibles en hauteur pour laisser au chat des zones de repli.
Le maître prend le chat sur les genoux (prévoir pantalon, manches longues …si on a un chat dont on ne connaît pas le passé) et laisse le chien s’approcher.
Le chat crache, feule, hérisse le poil !!!
D’instinct, le chien comprend la menace. S’il grogne, il faut le rappeler à l’ordre : il doit considérer le chat comme l’objet de son maître, qu’il n’a pas le droit de toucher.
Dans ces conditions, le chat s’habitue vite à cette nouvelle présence.
Nous partons sur la base d’un chien bien équilibré, bien sociabilisé, bien positionné hiérarchiquement au sein de sa famille humaine.

Au quotidien, comment favoriser leur cohabitation ?
En respectant les règles de partage du territoire. Chacun son coin !
Les gamelles du chat doivent être installées en hauteur, avec des croquettes en libre-service. Celle du chien, posées au sol, pour un repas à heure fixe.
Le chat doit pouvoir multiplier les siestes en hauteur (étagères, arbres à chats …) et s’isoler dans les pièces interdites au chien (chambres, salle de bains…).
Quand à Rantanplan… il dort dans son panier !

Ne cherchez pas l'amitié, mais la tolérance.
Avant d'imaginer votre chat et votre chien dormir dans le même panier, revoyez lucidement vos objectifs à la baisse et exigez seulement d'eux un petit effort (qui est en soi énorme) : tolérer la présence de l'autre et l'accepter comme un membre de la famille. C'est auprès du premier arrivé qu'il faudra insister sur ce point. Le chien ou le chat qui est déjà à la maison perçoit le nouvel arrivant comme un intrus. Il peut ressentir une « jalousie » aigue envers le petit nouveau. N'hésitez pas à lui faire comprendre que votre affection n'est en rien changée.

Cette vie commune a-t-elle des avantages pour les deux ?
Après l’effort, vient le réconfort ! A terme chacun trouve son compte dans cette cohabitation. Le bénéfice pour le chien ? Il a toujours de la compagnie, même en l’absence de ces maîtres. L’avantage pour le chat ? Le chien faisant très bien la différence entre « son » chat et les autres, il lui évitera, par exemple, les bagarres entre minous, en poursuivant les intrus qui s’aventurent dans le jardin.

Match entre chien et chat : ce n'est pas à l'homme d'arbitrer
On ne peut pas exiger d'un chat ou d'un chien une entente parfaite. De la même façon, on ne peut forcer un individu à apprécier un autre individu. C'est aux animaux de décider si l'entente est possible. En réalité, un chien et un chat ne vont pas se détester (ou s'adorer) à cause de l'incompatibilité ancestrale supposée de leur espèce. C'est leur personnalité et leur vécu qui influera sur leurs futures relations. Le rapport entre chien et chat est donc propre à chaque animal.
Nier la soufrance de l'animal entraine vite à devenir indifférent
à celle de l'humain.


Pour protéger, il faut aimer. Pour aimer, il faut connaître.
"Sans les animaux le monde ne serait pas humain" Kl. Matignon


Calins à vos toutous de Sabine
et léchouilles de Freckles, Jaïa et Lakshmi

Verrouillé

Revenir vers « Articles Newsletter »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité