Pour vous inscrire sur le forum, tout est expliqué ici
Après la création de votre compte, sans présentation au bout d'une semaine, Votre compte sera supprimé.
pub zooplus.fr

Le dalmatien: génétique et physiologie de la robe

Avatar de l’utilisateur
parpaiou
Adhérent
Adhérent
Messages : 4441
Inscription : ven. 11 janv. 2008 00:00
Humeur : Toujours contente.. .enfin presque!
Prénom : Sonia
Fonction dans l'asso : Fondatrice / Adhérente
Localisation : Orange (84)

Le dalmatien: génétique et physiologie de la robe

Message par parpaiou » lun. 23 févr. 2009 14:31

Article paru dans Vos chiens magazine de Mars 2008, dédié au dalmatien:

Contrairement à l'impression visuelle qu'elle donne, la robe du Dalmatien n'est pas blanche tâchée de noir ou de marron, mais noire ou marron panachée de blanc. Elle est due à un gène de la série récessive "S" qui dépigmente le poil, par endroit ou sur l'ensemble du corps (ces robes dépigmentées n'ont généralement rien à voir avec les robes qui apparaissent blanches sous l'action des gènes diluant la couleur fauve, comme par exemple chez le Westie).

L'étendue de la dépigmentation dépend du gène à l'œuvre dans la série; celui qui concerne le Dalmatien ou le Bull-terrier est le "sw" (self white) de panachure dite envahissante. Mais chez le Dalmatien, son effet est conjugué avec celui du gène "T" (ticking) qui organise la couleur subsistante en en tâches nummulaires (NDLR: nummulaire= de la taille et de la forme d'une pièce de monnaie).
Si le gène "sw" atteint son action maximale sur la robe, le chien est entièrement blanc, ce qui est autorisé chez le Bull-terrier mais non chez le Dalmatien.

Les autres robes non conformes qui peuvent parfois apparaître chez le Dalmatien montrent que le patrimoine génétique de la race a englobé des fonds de robes très divers: bleu, fauve clair, citron, bringé, noir et feu, marron et feu. Les deux seuls fonds autorisés sont le noir et le marron, le second génétiquement récessif par rapport au premier. Les sujets blanc et marron restent plutôt rares, généralement moins appréciés par le public bien qu'on en voit davantage qu'autrefois.

Chez le fœtus, les cellules pigmentaires migrent en partant de sa crête neurale, colonisant progressivement des sites spécifiques de chaque côté de la tête, de la ligne de dos puis sur le corps; à chaque site, les cellules prolifèrent et finissent par se rejoindre; le gène "Sw" entrave fortement ce processus, généralement moins à proximité des sites d'origine que sur le reste du corps. Mais la migration et la multiplication des cellules pigmentaires résiduelles n'étant pas achevées à la naissance, les petits Dalmatiens naissent blancs, les cellules pigmentaires ne parvenant à maturation qu'au bout d'une dizaine de jours.

Verrouillé

Revenir vers « Santé du Dalmatien »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité